Agate

Nom: Michel Chabot

Date d'adoption: 4 février 2013

Age à l'adoption: 6 mois

Lieu de résidence: Roberval


Quelles sont les raisons de l'adoption:

Avoir de la compagnie, tout en ayant l'opportunité de me dévouer pour un animal ayant potentiellement eu un début difficile dans la vie.

Pourquoi avez-vous choisi le Refuge animal de Roberval?:

Parce que vous êtes un refuge et non un rouage d'un système de marchandisation des animaux

Comment se sont passé les premières journée à la maison?:

Joueuse et à l'aise avec tout le monde dès le début. Elle aimait être toujours dans la même pièce que quelqu'un, mais pas nécessairement être sur les gens (sauf dans nos bras pour une promenade dans la maison). Très propre, elle n'a jamais rien fait hors de sa litière. Elle n'a jamais régurgité de nourriture ou de boules de poil (encore vrai jusqu'à maintenant). Lorsque très heureuse de nos caresses, en plus de ronronner, elle se tétait l'avant bras (encore jusqu'à maintenant); très adorable! même si ça laisse à penser que sa maman lui a manqué un peu tôt (à 2 mois). Elle aime beaucoup boire, mais de l'eau bien fraîche (elle attend souvent près de son bol qu'on jète la vieille eau et qu'on en verse de la fraîche). Sa fourrure étant à poils relativement courts mais par contre très denses, elle aime la fraîcheur (surtout une section de la maison à 17°C!). On a donc fini par comprendre que ce n'est pas d'être sur les gens qui la dérange, c'est la chaleur qu'on dégage. Même dans sa couchette ou sur une couverture elle se déménage de temps en temps pour se rafraîchir couchée directement sur le sol. Pourtant, lorsqu'elle appréciait particulièrement ses plus récents jeux avec moi, ou mes caresses, ou un regard, elle pouvait s'approcher doucement et s'installer sur moi pour un gros 2 à 5 minutes de ronrons et de tétage de son bras. Mais c'était un cadeau d'autant plus apprécié que rare (aux 2-3 semaines!) et réservé à moi, son maître, et parfois à sa mammy (je vis avec mes parents). (Aujourd'hui aux 4-5 jours et jusqu'à 15 minutes!)

Et si c’était à refaire...?:

À venir...